Nos Actions 
Actions 2017
Actions 2016
Actions 2015
Actions 2014
Actions 2013
Actions 2012
Actions 2011
Actions 2010
Actions 2009
Actions marquantes des dernières années
Les projets nationaux
Nos Actions > Actions marquantes des dernières années > Les Entrevues Citoyennes : municipales 2008 à Châlons

Entrevues avec des personnalités locales sur la citoyenneté


Entrevues avec des personnalités locales sur la citoyenneté | Entrevues avec les citoyens : réponses du micro-trottoir | Pour être électeur | Attributions du conseil municipal | Composition du conseil municipal | La presse en parle

La Jeune Chambre Economique de Châlons et Cités en Champagne a proposé à des personnalités ou citoyens locaux connus ou reconnus pour leurs engagements dans la cité, de répondre à une série de 4 questions générales sur la citoyenneté.

Dans les prochains jours, d'autres réponses apportées par les personnes sollicitées seront en ligne.



Entrevue avec Monsieur Patrick LEGOUIX / Directeur de "Musique sur la Ville – Festival Musiques d’Ici et d’Ailleurs"



Monsieur LEGOUIX est à la tête d’un festival de musiques qui anime les soirs d’été à Châlons.
 
 
1/ Comment définissez vous la citoyenneté ?
 
« Exactement comme Jean-Jacques Rousseau : « Le citoyen (...) exprime non pas son intérêt individuel mais l'intérêt général. Cet intérêt général ne se résume pas à la somme des volontés particulières mais la dépasse. »
La citoyenneté est intimement liée à la démocratie, pour moi forcément républicaine. Elle repose sur l'expression du libre-arbitre du citoyen qui, riche du fond culturel de la société à laquelle il appartient (encore faut-il qu'il le ressente), l'exerce dans le respect des lois (liberté). Et c'est l'égalité des droits associée à la citoyenneté (égalité) qui fonde le lien social dans la société moderne (fraternité).En découle naturellement une notion forte de solidarité ».
 
 
2/ Comment vivez-vous votre citoyenneté active au quotidien ?
 
« En étant attentif à ne pas déroger à ses valeurs dans mes relations personnelles et dans l'élaboration de mes projets professionnels en privilégiant l'intérêt général, lesquels projets proposent autant que faire se peut des formes, souvent nouvelles, d'action de solidarité. En m'engageant depuis de nombreuses années dans la vie associative, notamment dans le domaine social, éducatif et bien sûr culturel ».
 

3/ Qu'est-ce qui vous a donné l'envie ou vous donne l'envie de vous engager ?
 
« L'éducation dont j'ai bénéficié évidemment, mon cursus de formation et mon parcours professionnel ensuite. Sans doute aussi mon attachement immodéré à ma ville et à ses habitants, dont j'aime à penser que je contribue un peu par mon action au développement de l'une et au mieux-être des autres ».
 
4/ Comment selon vous inciter plus de citoyen à voter ?

« D'évidence l'éducation a un grand rôle à jouer, dès le plus jeune âge. Mais pour que chacun se sente concerné, encore faut-il que soit cultivé le sentiment d'appartenir à la même société que les candidats à l'élection. C'est donc à ces derniers qu'il revient de les en convaincre. Et pas seulement en période de campagne électorale ».
 


Entrevue avec Monsieur Bernard DELAVERNY / Président de l’Association de Développement des Loisits de Plein Air et Co-Président de l’Office Municipal des Sports



1/ Comment définissez-vous la citoyenneté ?
 
« La citoyenneté s’apparente à la quête de l’épanouissement individuel et collectif : participer à l’édification d’une société telle que souhaitée et construire la vie de la cité en fonction de ses idéaux ».
 
 
2/ Comment vivez-vous votre citoyenneté active au quotidien ?
 
« Je la vis par une implication quotidienne dans l’accompagnement des jeunes vers leurs souhaits et projets tant au niveau de la pratique sportive que de l’accès aux loisirs culturels.
Elle s’appuie également sur des fondamentaux que transmet la famille : solidarité, confiance mutuelle ; ces fondamentaux participent de la construction pacifique de l’intérêt général ».
 
 
3/ Qu’est-ce qui vous a donné l’envie ou vous donne l’envie de vous engager ?
 
« Mon désir d’engagement provient de la satisfaction ressentie dans l’échange, le dialogue qui permettent de montrer la voie de l’accès à l’autonomie aux jeunes. C’est également la participation à la construction de la citoyenneté des jeunes qui est le moteur de mon engagement ».
 
 
4/ Comment selon vous inciter plus de citoyens à voter ?
 
« La décision de participer ou pas à un vote dépend pour beaucoup de la bonne compréhension du fonctionnement de la démocratie.
Pour amener une personne à voter, pensons tout d’abord à lui apporter une information plus étendue sur son positionnement par rapport à l’acte de vote  avant de chercher à la convaincre par un programme ou  un message.
Au delà de l’acte propre du vote, c’est aussi en faisant connaître aux citoyens les organismes consultatifs (Conseils de Quartier, Conseil Economique et Social…) et en les amenant à s’y associer si cela est possible que la participation au débat démocratique leur apparaîtra plus évidente ».

 


Entrevue avec Monsieur François BURY / Directeur du Service Promotion de L’UNION - l’ARDENNAIS



Monsieur BURY avait participé à l’action Form’action Secours de la JCE3C.
 
 
1/ Comment définissez-vous la citoyenneté ?
 
« La citoyenneté est un pacte de solidarité. C’est être l’acteur d’initiatives individuelles qui contribuent à nous rendre mutuellement plus riches ».
 
 
2/ Comment vivez-vous votre citoyenneté active au quotidien ?
 
« Je prends ma part des obligations. J’assume mes responsabilités. Je réagis aux événements. Je participe aux débats. J’exprime mes idées, j’écoute et je partage. Je cautionne ou je réprouve par mes attitudes de consommation… (par exemple, je n’achète pas des avocats pour financer des SKUD !...). J’apporte modestement ma contribution à l’édification d’une société plus humaine par de petites actions solidaires».
 
 
3/ Qu’est-ce qui vous a donné l’envie ou vous donne l’envie de vous engager ?
 
« La vie ».
 
 
4/ Comment selon vous inciter plus de citoyen à voter ?
 
« Les discours des candidats doivent être réalistes. Ils doivent concerner la population. La vérité sur l’état du pays, de la région, de la commune, doit être restituée dans son intégralité. Ce qui ne sera pas agréable à entendre, mais sera en phase avec le vécu des concitoyens. Il faudra ensuite faire preuve de pédagogie pour « dédramatiser » la situation. Pour être précis, je pense qu’il faudrait réussir ce tour de force : réunir les représentants du monde associatif, des courants religieux, et des philosophes de toutes origines pour que chacun, dans sa qualification, explique aux concitoyens qu’il y a d’autres valeurs dans le vie que celle du pouvoir d’achat. Elaborer des projets moins ambitieux. Une politique mesurable dans le temps et dans les faits. Alors seulement le citoyen reprendra confiance, pour le peu qu’on lui rende toute sa place dans ces projets ».

 


Entrevue avec Madame STOURME / Correspondante Châlonnaise de l'Association Solidarité Sclérose en Plaque (ASSEP)



Mme STOURME avait participé à l’action Libre Accès de la JCE3C, en représentant l’ASSEP.
 
 
1/ Comment définissez-vous la citoyenneté ?
 
« Par une personne active et engagée par rapport à ses devoirs, à ses droits civils et politique ».
 
 
2/ Comment vivez-vous votre citoyenneté active au quotidien ?
 
« En défendant les valeurs humaines en groupe pour aider les autres en s’aidant soi-même et en participant aux fonctionnement des associations ».
 
 
3/ Qu’est-ce qui vous a donné l’envie ou vous donne l’envie de vous engager ?
 
« La  curiosité et le besoin d’améliorer ma condition par une recherche de  rencontre sur tous les plans qui passent par l’apprentissage d’un changement nécessaire pour évoluer positivement. ».
 
 
4/ Comment selon vous inciter plus de citoyen à voter ?
 
« En rappelant aux citoyens que le vote leurs permet d’exprimer leurs opinions de façon à faire évoluer la politique sans qu’elle soit nécessairement politicienne ».



Entrevue avec Monsieur Alain LE BRICQUIR / Sapeur Pompier Châlonnais et Responsable Sud Marne de la Section Secourisme de l’Union Départementale des Sapeurs Pompiers de la Marne (UDSPM)



L’Union Départementale des Sapeurs Pompiers de la Marne (UDSPM) avait été partenaire de l’action Form’action Secours de la JCE3C en animant les formations AFPS auprès des 180 élèves formés.
 
 
1/ Comment définissez-vous la citoyenneté ?
 
« S’exprimer par le vote, prendre soin de la planète, faire attention aux autres citoyens, leur venir en aide si besoin ».
 
 
2/ Comment vivez-vous votre citoyenneté active au quotidien ?
 
« Ne pas gaspiller les énergies, faire le tri sélectif, exprimer ses idées par le vote, former les citoyens aux gestes de 1er secours afin qu’ils puissent porter secours à leur tour ».
 
 
3/ Qu’est-ce qui vous a donné l’envie ou vous donne l’envie de vous engager ?
 
« Le besoin de partager mes connaissances (secourisme) et de protéger notre planète afin de laisser un héritage à nos enfants ».
 
 
4/ Comment selon vous inciter plus de citoyen à voter ?
 
« En leur expliquant que c’est la meilleure façon de faire entendre leur voix et en demandant aux hommes politiques de tenir leurs promesses électorales ce qui n’est malheureusement pas toujours le cas ».
 

Accueil - Qui sommes-nous ? - Nos prochaines dates - Nos Actions - Les Formations - Nos partenaires - Nous contacter
© JCE Châlons et Cités en Champagne
Mentions Légales